Archives de l’auteur : Alexis Michaud

À propos Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

Comment éviter d’avoir trop de réverbérations lors d’enregistrements audio

Pour étudier les “petites langues” là où elles sont parlées, on a besoin de divers savoir-faire: techniques d’enquête linguistique, mais aussi le rudiment des techniques d’enregistrement audio et vidéo, et si possible quelques connaissances en botanique, en médecine… en plus d’une certaine expérience du dépaysement culturel, bien sûr. Côté technique, un enregistrement que l’on va passer des semaines et des mois à transcrire et étudier, et qui restera vraisemblablement comme l’une des seules traces de la langue étudiée, mérite bien quelques précautions pour qu’il soit bien audible. En particulier il est préférable d’enregistrer dans un local où il y ait le moins de réverbérations possibles.
Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

“Chercheurs à l’ouvrage” : inauguration d’une nouvelle série d’exposés au centre André-Georges Haudricourt

Cover for Tone in Yongning Na: Lexical tones and morphotonology

Le centre de documentation André-Georges Haudricourt de l’UPS 2259 – Cultures, Langues, Textes a le plaisir de vous inviter au premier exposé de la série “Chercheurs à l’ouvrage”.

Alexis Michaud (LACITO) présentera son livre Tone in Yongning Na: lexical tones and morphotonology (2017, Language Science Press).

 

Mardi 19 septembre
13h15-14h15
Salle de conférence du bâtiment D,
campus CNRS de Villejuif.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Pouponnage et connivences : relations avec les « consultants », « informateurs », « collaborateurs », « profs »…

Pouponnage et connivences

Pouponnage et connivences. Photo: Qin Qing (秦晴), 2012

Ma prof de langue na de Yongning, Mme Latami Dashilame, n’avait jamais quitté son village, sauf pour de rares et courtes visites alentours, jusqu’à ce qu’elle rejoigne en 2010 la ville de Lijiang pour s’occuper d’une de ses petites-filles, qui venait de naître. Provisoirement installé à Lijiang, j’y ai amené ma famille, dont une petite fille du même âge, qui y a gagné une compagne de jeux, et une figure grand-maternelle attentive. Lorsqu’on a la chance de pouvoir séjourner plusieurs mois chez les locuteurs ou dans leur voisinage immédiat, s’installent des relations plus personnelles et approfondies que lors des brèves enquêtes de terrain, dont les impératifs de rapidité peuvent entrer en conflit avec les habitudes et les attentes des collaborateurs (“informateurs”, “locuteurs”, “consultants”) et amis. Et pour qui apprend la langue na (aussi appelée “moso”), les phrases toutes simples adressées aux petits enfants sont merveilleuses de clarté.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Comité d’éthique du CNRS : POUR LA PUBLICATION DES DONNEES

Quel plaisir de lire dans un rapport du Comité d’éthique du CNRS des recommandations qui font écho aux murmures de collègues dans la communauté des linguistes. Voici ce que disait en 2013 Stephen Morey, répondant à un message de Guillaume Jacques, dans le cadre d’un échange dans un forum des sino-tibétanistes:

Thank you Guillaume for pointing out that:

« Thus, I think that our community should value more the production of dictionaries and text collections including translations in the local national languages, not just in English (or even only in the local languages, without English), even if this kind of publication never get cited. Citation-based evaluation of academic productivity has a highly detrimental effect on the field, and evaluators should really make a special case for non-English publications intended for speakers of the endangered languages. »

Here in Australia, the Australian Linguistics Society has set up a subcommittee to work out ways by which text corpora – annotated, analysed and curated – can be assessed and counted as research output just as articles in journals are. This follows on the recognition of the scholarly merit of Language Documentation by the Linguistics Society of America in 2010.

Once academics can get credit for this kind of work, we’ll be able to put more time into it and this will be of benefit to communities in the long run as well.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Une séance de travail sur la langue na du Yunnan

Mme Latami Dashilame (présentée ici) n’avait jamais participé à une enquête linguistique avant de commencer à m’enseigner sa langue, le na de Yongning. La familiarité venant, elle a bien volontiers accepté de se prêter au jeu d’enquêtes phonologiques, et d’études phonétiques recourant à des techniques un peu impressionnantes (mais d’une entière innocuité) comme l’électroglottographie, qui permet de mesurer la surface d’accolement des plis vocaux pendant la parole et ainsi d’étudier en détail tons et types phonatoires.

Pose du collier de l’électroglottographe


Pose du collier de l’électroglottographe
— (Photo Qin Qing 秦晴, 2012)

Le costume traditionnel na, qu’elle avait exceptionnellement revêtu ce jour-là pour la visite d’un journaliste curieux de nous voir au travail, comporte une coiffe élaborée incompatible avec le port d’un micro serre-tête. En revanche il se conjugue sans difficulté avec le collier de l’électroglottographe.
Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Un des derniers connaisseurs de la langue na de Yongning: Mme Latami Dashilame

Un des derniers connaisseurs de la langue na de Yongning: Mme Latami Dashilame

Un des derniers connaisseurs de la langue na de Yongning: Mme Latami Dashilame

Dans sa jeunesse, mon professeur de langue moso (na) de Yongning, Mme Latami Dashilame, a été l’un des acteurs d’un documentaire-fiction au sujet des gens de Yongning et de leur structure familiale inhabituelle (Le mariage ‘A-zhu’ chez les Naxi de Yongning《永宁纳西族的阿注婚》). Plus tard, l’un de ses fils est devenu ethnologue, et de nombreux collègues ont rendu visite à sa mère. Elle a vu la culture des Na de Yongning devenir un objet de curiosité, et sa promotion dans l’industrie touristique, dont elle mesure les bons et les mauvais côtés.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

DO-RE-MI-FA, Documents des recherches linguistiques de Michel Ferlus en Asie du Sud-Est

Le LACITO et l’Institut International de Recherche MICA (Hanoi, Vietnam) réalisent ensemble, de septembre 2014 à février 2016, un projet de numérisation des collections d’enregistrements audio de Michel Ferlus, spécialiste des langues d’Asie orientale.

Michel Ferlus avec M. Vi Khăm Mun à Tương Dương, province du Nghệ An, Vietnam, janvier 2014

Michel Ferlus avec le lettré tai yo (thái mương) Vi Khăm Mun, à Tương Dương, province du Nghệ An, Vietnam, janvier 2014

La collection concernée par le projet comporte l’ensemble des documents audio collectés par M. Michel Ferlus avec ses collègues d’Asie du Sud-Est (Laos, Thailande, Cambodge, Vietnam…) au cours de son activité comme « linguiste de terrain », de 1963 à 2003. Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Mission à Yongning (Yunnan, Chine), 2015: les travaux parviennent à maturité!

En juin 2015, je me suis rendu dans le Yunnan (Chine) pour poursuivre l’étude de la langue na de Yongning. Ce travail a commencé en 2006, et commence à parvenir à maturité !

A la suite de cette mission, le dictionnaire a été mis en ligne (en libre accès) sous la forme d’une version na-chinois-français, et d’une version na-chinois-anglais, toutes deux au format PDF. Le fichier-source au format MDF (logiciel : Toolbox) est également mis à disposition en ligne, dans le même dépôt; ainsi qu’une version au format XML qui suit la norme LMF, laquelle est conçue de façon à faciliter les traitements automatisés. Une version en ligne (au format HTML) est en cours de développement.

Ce dictionnaire est élaboré dans le cadre du projet HimalCo, financé par l’Agence Nationale de la Recherche, et coordonné par Guillaume Jacques.

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Le lazé : de l’exploration de terrain à la reconstruction de linguistique historique

Le lazé est une langue parlée dans quelques villages de la préfecture de Muli (province du Sichuan, Chine). Cette langue est signalée, dans un ouvrage d’histoire au sujet du peuple naxi (Guo Dalie 郭大烈 et He Zhiwu 和志武, 1994: 纳西族史 Naxizu Shi [Histoire du peuple naxi]), comme une langue parente du naxi. Le nombre total de ses locuteurs est certainement inférieur à 1 000 et sans doute inférieur à 400.

Quelle est l’histoire de cette « petite langue », et qu’a-t-elle à nous apprendre?

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn