Archives de catégorie : Méthodologie

L’Empire de la fraude et le nettoyage éthique

Les cas de fraude universitaire sont, parait-il, de plus en plus nombreux ; d’abord en raison du nombre croissant d’étudiants. Certains cas mettent en cause les enseignants en même temps que les étudiants. Concernant les étudiants, c’est maintenant une routine que de soumettre leurs travaux à des logiciels qui détectent les passages copiés mot pour mot. L’efficacité de la technique est relative, et à certains égards la technique dissimule de plus sombres problèmes.

Le 3 novembre, nous est parvenu l’un des courriels de Michelle Bergadaà qui, depuis Genève, poursuit ses efforts pour que les universités prennent la mesure du phénomène, démultiplié depuis la généralisation d’Internet puis des téléphones portables, etc. Elle signale cette fois les cas où les enseignants sont impliqués.  Continuer la lecture

Les voyelles et les oiseaux

Tantôt, par désoeuvrement et par intérêt, je regardais Du mouron pour les petits oiseaux, un film de Marcel Carné (1963), plutôt atypique, avec des dialogues de Jacques Sigurd, d’après un roman (1960) d’Albert Simonin, fils de fleuriste. Jacques Sigurd commença sa carrière de dialoguiste avec Dédé d’Anvers (1948) d’Yves Allegret, et avec une étonnante Simone Signoret. Vers la minute 40 du DVD, le truand Victor (Pierre Duncan), à la recherche de Monsieur Armand (Paul Meurisse) discute, à sa sortie de huit ans de taule, avec la patronne de ‘l’Aquarium’ (Dominique Davray). Elle lui raconte tous les changements.  Continuer la lecture

Comment éviter d’avoir trop de réverbérations lors d’enregistrements audio

Pour étudier les “petites langues” là où elles sont parlées, on a besoin de divers savoir-faire: techniques d’enquête linguistique, mais aussi le rudiment des techniques d’enregistrement audio et vidéo, et si possible quelques connaissances en botanique, en médecine… en plus d’une certaine expérience du dépaysement culturel, bien sûr. Côté technique, un enregistrement que l’on va passer des semaines et des mois à transcrire et étudier, et qui restera vraisemblablement comme l’une des seules traces de la langue étudiée, mérite bien quelques précautions pour qu’il soit bien audible. En particulier il est préférable d’enregistrer dans un local où il y ait le moins de réverbérations possibles.
Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

“Chercheurs à l’ouvrage” : inauguration d’une nouvelle série d’exposés au centre André-Georges Haudricourt

Cover for Tone in Yongning Na: Lexical tones and morphotonology

Le centre de documentation André-Georges Haudricourt de l’UPS 2259 – Cultures, Langues, Textes a le plaisir de vous inviter au premier exposé de la série “Chercheurs à l’ouvrage”.

Alexis Michaud (LACITO) présentera son livre Tone in Yongning Na: lexical tones and morphotonology (2017, Language Science Press).

 

Mardi 19 septembre
13h15-14h15
Salle de conférence du bâtiment D,
campus CNRS de Villejuif.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Lancement de notre école d’été FieldLing

Du lundi 4 au vendredi 8 septembre, aura lieu l’école d’été FieldLingInternational School in Linguistic Fieldwork”, que le LACITO organise avec nos partenaires du LLACAN et du SEDYL.  Ce sera l’occasion, pour les doctorants en linguistique de France ou d’ailleurs, d’explorer les questions de méthodologie et de théorie autour de la linguistique de terrain, et de l’étude de la diversité des langues.

Retrouvez ici le programme des cours et interventions.
Continuer la lecture

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au laboratoire LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Éléphants, ouvre-boîtes et sarcophages

Le chercheur doit écrire des choses originales : zéro copié-collé. C’est le champion de l’innovation. Mais personne n’écrit de texte totalement nouveau : ce serait incompréhensible. Sauf Hugo Ball écrivant Elephantenkarawane [1].

Dans ce que nous écrivons, qu’il s’agisse d’une liste de courses ou de votre dernier article génial, la nouveauté est la chose la plus difficile à repérer. On voit des 4e de couverture qui ressemblent à des affiches de cinéma, et vantent deux choses : c’est facile à lire et c’est super original. Personne n’a jamais dit ça avant, c’est ground-breaking, ouvre des horizons, repousse les frontières, et c’est aussi facile à utiliser qu’un ouvre-boîte. C’est l’emphase du marchand sur le champ de foire, oui, mais ces excès ne sont pas indifférents : ils montrent que la nouveauté est difficile à cerner. Continuer la lecture

Fémilin et mascunin

Comme parfois, je vais aborder en tremblant un sujet « de société » ; mais c’est une histoire qui finit bien. Je l’aborde à cause de son aspect linguistique évidemment, et aussi à cause d’un fait d’actualité. Il serait d’ailleurs intéressant de classer les « faits de langue » selon qu’ils sont plus ou moins sociaux, de 10 à 1. Cela peut dépendre de la sensibilité à ce qui est social, des époques, et bien sûr des langues. En réalité, tout ce qui change, dans une langue, doit être social, puisque ce sont les locuteurs qui changent la langue. On pourrait alors a contrario sonder deux hypothèses.

Continuer la lecture

Comité d’éthique du CNRS : POUR LA PUBLICATION DES DONNEES

Quel plaisir de lire dans un rapport du Comité d’éthique du CNRS des recommandations qui font écho aux murmures de collègues dans la communauté des linguistes. Voici ce que disait en 2013 Stephen Morey, répondant à un message de Guillaume Jacques, dans le cadre d’un échange dans un forum des sino-tibétanistes:

Thank you Guillaume for pointing out that:

« Thus, I think that our community should value more the production of dictionaries and text collections including translations in the local national languages, not just in English (or even only in the local languages, without English), even if this kind of publication never get cited. Citation-based evaluation of academic productivity has a highly detrimental effect on the field, and evaluators should really make a special case for non-English publications intended for speakers of the endangered languages. »

Here in Australia, the Australian Linguistics Society has set up a subcommittee to work out ways by which text corpora – annotated, analysed and curated – can be assessed and counted as research output just as articles in journals are. This follows on the recognition of the scholarly merit of Language Documentation by the Linguistics Society of America in 2010.

Once academics can get credit for this kind of work, we’ll be able to put more time into it and this will be of benefit to communities in the long run as well.

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Journées de Formation Doctorale du LACITO

Le LACITO organise deux journées de formation, principalement destinées à nos doctorants:

Quelques outils pour la description linguistique

30 – 31 janvier 2017

Salle de conférences du bâtiment D
7, rue Guy Môquet (Bât.D)
94800 Villejuif

Lundi 30 janvier 2017

9h30 – 13h

Alexis Michaud

Archiver dans la Collection Pangloss

14h30 – 17h

Alexandre François

SayMore (outil de transcription et de synchronisation son/texte)
Toolbox  (outil de transcription de textes et de lexicographie)

Mardi 31 janvier 2017

9h30 – 13h

Jiayin Gao

Phonétique acoustique et analyses avec Praat

14h30 – 17h

Alexandre François

Toolbox (fin)
Fonctions avancées dans Word (styles, numérotation automatique, structuration d’un document long, formatage d’un dictionnaire, etc.)

Le programme est également téléchargeable ici.

Bien que ces formations soient en principe destinées aux doctorants, les non-doctorants seront également les bienvenus. Les participants sont encouragés à installer à l’avance les logiciels concernés par la formation.  Certains liens se trouvent sur cette page du site de Pangloss.

Si vous êtes intéressé(e) par l’une de ces séances, merci de l’indiquer à l’organisateur : Komi Simnara, représentant des doctorants du LACITO.

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au laboratoire LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter