Archives par étiquette : chants

Pour une Anthropologie du Chant : l’interdisciplinarité comme moyen de modéliser le chant traditionnel envisagé comme système complexe

L’approche ethnologique de la musique n’a pas commencé avec la création du terme d’ethnomusicologie en 1950, les références à des termes ou motifs musicaux ethniques datent au moins de l’époque Rousseauiste du XVIIIe siècle. La science ethnomusicologique, issue des sciences humaines et sociales ne date cependant que de la fin du XXes. A cette époque, cette dénomination supplantait enfin l’expression germanique issue de l’esthétique formelle de la Musikalische Tonsysteme (HORNBOSTEL Musicologie comparative).

La difficulté à couvrir le sens de ce domaine musical, par un terme unique, en y incluant le contexte social, le « populaire » s’est révélée par la suite dans les pratiques des uns et des autres qui penchaient soit vers l’étude du contexte sociétal, soit vers celui de l’analyse musicale parfois vers les deux. Elle révèle assurément la complexité du phénomène et la réelle difficulté à situer la recherche sur les pratiques musicales entre l’affectif, qui est essentiel, et le rationnel qui l’est tout autant. Cet état de fait m’a conduit à encourager des angles d’approches complémentaires, en fonction de la disponibilité et de la bonne volonté des chercheurs en présence, afin de mieux comprendre plutôt que d’expliquer un chant traditionnel pour le moins mystérieux.

Pour évaluer le parcours que j’ai personnellement effectué depuis trente ans, je propose une très brêve introduction des lignes des méthodes issues des recherches folkloristiques et ethnomusicologiques, –– qui ont eu le domaine francophone pour objet ––, afin de présenter prioritairement la stratégie musicolinguistique que j’ai développée au LACITO (depuis 1987 jusqu’en 2005) puis en Guyane jusqu’en 2010, elle a été poursuivie ensuite à l’OPCI).

Continuer la lecture

amdespringre

cf. blog : viedespring

More Posts - Website