Archives par étiquette : typologie des langues

Colloque international “Du terrain à la théorie: Les 40 ans du LaCiTO”

Dans le cadre de la célébration de son Quarantenaire, le LaCiTO vous convie tous au colloque international “Du terrain à la théorie — From field to theory”.  Ce colloque aura lieu les 15, 16, 17 novembre 2016, au campus CNRS de Villejuif (plan d’accès).

invitation_colloque_15-16-17nov_lacito-40_brightCette manifestation scientifique se déroulera sur trois journées thématiques, inaugurées par nos trois invités internationaux  (voyez leurs portraits ici) :

  • 15 nov:     Anthropologie linguistique et ethnolinguistique
    Invité:   Prof. Jan Blommaert   (Tilburg Univ., Pays-Bas)
  • 16 nov:     Comparatisme historique et typologique
    Invitée: Prof. Juliette Blevins     (City Univ. of New York)
  • 17 nov:     Description des langues
    Invitée: Assoc Prof Åshild Næss    (Univ. Oslo, Norvège)

Le colloque dans son ensemble sera inauguré mardi à 9h45 par M. Patrick Mounaud, Délégué Régional du CNRS — puis par la direction du LaCiTO, et par le Comité d’organisation.

Je vous invite à découvrir ici le riche programme de ces journées, qui compteront 31 exposés, pour un total de 40 intervenants – quarante intervenants, pour les quarante ans du LaCiTO.

Le colloque sera ouvert à tous, et l’entrée libre.

Si vous nous signalez dès maintenant votre intention de venir (en écrivant à lacitocnrs@gmail.com), votre entrée sur le campus en sera facilitée.

affiche_40-photos-40-ans_lacitoEnfin, nous vous convions également à l’inauguration de l’exposition “40 photos pour les 40 ans du LaCiTO qui ouvrira à la fin de la première journée, le mardi 15 novembre à partir de 18h, sur notre campus. Cette inauguration sera suivie d’un buffet dînatoire, ouvert à tous.

Venez nombreux célébrer avec nous la diversité des cultures et des langues !


Vous pouvez télécharger:

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis l'été 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Le LaCiTO à l’honneur sur le blog des Éditions Assimil

Les Éditions Assimil sont bien connues de nos lecteurs, qui ont sans doute mis à profit leurs célèbres méthodes pour s’initier à de nouvelles langues. Un point fort de la “méthode Assimil” – depuis sa création en 1929 par Alphonse Chérel – est d’avoir toujours mis en avant, pour apprendre les langues, la conversation spontanée et l’expression naturelle. Ce principe est parfois oublié des grammaires ou des articles de linguistique que nous lisons, alors qu’il mériterait, à mon sens, de nourrir nos travaux de description.

logo-assimilLe directeur du marketing des Éditions Assimil, Nicolas Ragonneau, s’intéresse à notre travail de description et de documentation des langues. Il y a deux ans, sur son blog (http://blog.assimil.com/), il avait ainsi interviewé notre collègue Nicolas Tournadre à l’occasion de la sortie de son ouvrage Le Prisme des Langues. Aujourd’hui, il a voulu faire connaître à ses lecteurs, férus de langues et de linguistique, le travail que nous menons au sein du LaCiTO. J’ai ainsi eu le plaisir de lui accorder un entretien, à l’occasion de notre Quarantenaire, afin de mieux faire connaître les recherches que nous menons dans notre laboratoire. Extrait:

“Bon nombre des langues que nous étudions sont des langues en danger, menacées d’extinction face aux grandes langues coloniales ou nationales (anglais, français, espagnol, russe, chinois…) qui s’imposent localement dans les médias ou les écoles. S’il existe depuis des siècles, le processus de mondialisation économique et culturel s’est particulièrement accéléré au cours des dernières décennies, rendant d’autant plus urgent le travail de documentation des nombreuses langues de la planète, avant qu’elles ne s’éteignent tout à fait. Sur les 7000 langues encore parlées aujourd’hui dans le monde, on estime que la moitié pourrait disparaître dans le prochain siècle : pour les chercheurs du LaCiTO et leurs collègues internationaux, c’est une tâche immense que de préserver la mémoire de cette diversité en péril.”

Si vous voulez lire le reste de cette entrevue :

http://blog.assimil.com/les-40-ans-du-lacito-entretien-avec-alexandre-francois/

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis l'été 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Juliette Blevins, invitée du LaCiTO

En octobre et novembre 2016, le LaCiTO a l’honneur de recevoir Prof. Juliette Blevins.

Blevins_LACITOLongtemps affiliée au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology de Leipzig, Juliette Blevins est aujourd’hui Professeur de linguistique au Graduate Center de la City University of New York (CUNY). Prof. Blevins est spécialiste de théorie et typologie des systèmes phonologiques, appréhendés dans une perspective panchronique – alliant synchronie et diachronie.

Sa présence parmi nous s’effectue dans le cadre de la Chaire Internationale du Labex Empirical Foundations of Linguistics (EFL). C‘est la première titulaire de cette chaire qui soit invitée par le LaCiTO.

Continuer la lecture

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis l'été 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Qui vient avant : la poule, le poisson ou le jaguar ?

Voici une question qui passionne les linguistes et les psychologues ! Les linguistes pensent que les mots de la langue, ex. droite et gauche, sont décisifs pour notre manière de mémoriser les relations spatiales. Les psychologues quant à eux pensent que l’environnement ou l’éducation sont plus importants que le lexique ou la grammaire de la langue que nous parlons.

Pour tester la relation entre la langue et la mémorisation de l’espace, j’ai mené une petite expérience auprès des Ixcatèques, des Amérindiens du Mexique. Les Ixcatèques ne parlent plus leur langue native, l’ixcatèque, mais j’ai eu la chance de décrire certains aspects de cette langue en travaillant avec les quatre derniers locuteurs. Ainsi nous savons qu’en ixcatèque, comme dans d’autres langues indigènes du Mexique, les termes « droite » et « gauche » n’existent pas ; on emploie plutôt des termes « haut/Nord » et « bas/Sud » y compris pour décrire l’emplacement de petits objets. En espagnol, au contraire, comme en français, on décrit le plus souvent l’emplacement des petits objets en employant les termes « droite » et « gauche ».

Continuer la lecture

Evangelia Adamou

Je suis chercheure au CNRS, rattachée au LACITO depuis 2005. Mes travaux portent sur les langues minoritaires parlées en Grèce et au Mexique.

More Posts - Website

Langues tonales et climats tropicaux: une importante découverte ?

Début décembre 2015, une journaliste scientifique de Radio France m’a contacté afin de solliciter mon avis – en tant que linguiste, et directeur d’un laboratoire de linguistique – au sujet d’un récent article paru dans la prestigieuse revue scientifique américaine PNAS. Tonal languages Si je devais confirmer son importance, alors l’hypothèse développée dans cet article devenait digne d’être promue au rang enviable de découverte scientifique, suffisamment originale pour intéresser “le grand public”. On parlerait enfin de linguistique à la radio ! – ce qui en soi serait une bonne nouvelle. Hélas, les réserves que j’ai dû émettre sur cet article auront sans doute pour effet que le débat ne sera même pas évoqué sur les ondes. Dommage. Continuer la lecture

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis l'été 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter