Archives mensuelles : septembre 2018

Les noms propres sont-ils des noms ?

Quand vous abordez un « terrain nouveau », une partie essentielle de votre activité ne consiste pas d’abord à distinguer les imparfaits des résultatifs, mais à apprendre les noms des endroits et des gens. Si « Pierre de le rue du Moulin » est un personnage important, mort ou vivant, vous ne comprendrez pas le village avant de savoir qui est ce Pierre et où il habite, ou habitait. A Paris si vous ne savez pas où est la Coupole, c’est ennuyeux, même s’il y en a deux.

Continuer la lecture