Ecole d’été │ Summer school : FieldLing 2024

Cher.e.s collègues, cher.e.s étudiants.e.s, la 16e édition de FieldLing (International School in Linguistic Fieldwork, séminaire d’initiation à la linguistique de terrain) aura lieu du 02 au 06 septembre 2024 à l’INALCO, Paris.

Le FieldLing, International School in Linguistic Fieldwork, est à ce jour la seule formation intensive régulière existant en France pour préparer des étudiants à l’étude des théories et des méthodologies impliquées par la description de langues au moyen de l’enquête de terrain. Le FieldLing se propose en particulier d’introduire les étudiants à la complexité des enjeux scientifiques et éthiques du travail de terrain en linguistique, ainsi qu’aux outils technologiques couramment utilisés dans la pratique de cette activité. Une attestation d’assiduité est délivrée en fin d’école.

Continuer la lecture

[TACOL] Mezane KONUK │ “Correlative constructions in Abzakh: an interrogative-based structure?”

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu le jeudi 16 mai 2024 à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.

Nous aurons le plaisir d’écouter Mezane KONUK (LACITO).

Titre de la présentation :

“Constructions corrélatives en abzakh : une structure à la base d’interrogatives ?”

Continuer la lecture

École thématique d’été │ « AnnoDeMo » │ 3 au 7 juin 2024, Banyuls-sur-Mer

Cette école d’été CNRS est organisée par le réseau thématique LIFT qui vise à stimuler les échanges entre linguistique informatique, linguistique formelle et linguistique de terrain. Continuer la lecture

[TACOL] Maria Konoshenko et Maria Khachaturyan │ “Tonal systems in contact: A two-level tone language meets three level tones”

Séminaire Terrains, Analyse et COmparaison des Langues (TACOL)

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu le mercredi 20 mars 2024 à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.

 

Nous aurons le plaisir d’écouter Maria Konoshenko & Maria Khachaturyan.

Titre de la présentation :

“Tonal systems in contact: A two-level tone language meets three level tones”

Continuer la lecture

[TACOL] Jean ROHLEDER │ “Méthodes de terrain en pays kanak : travailler en milieux plurilingues post-colonisés”

Séminaire Terrains, Analyse et COmparaison des Langues (TACOL)

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu mardi 05 mars 2024 à 14h30,
sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.

 

Nous aurons le plaisir d’écouter Jean ROHLEDER (post-doctorant LACITO).

Titre de la présentation :

“Méthodes de terrain en pays kanak : travailler en milieux plurilingues post-colonisés”

Continuer la lecture

[TACOL] Sauvane AGNES │ “Proximités et distinctions entre ‘noms’ et ‘verbes’ dans les langues algonquiennes : difficultés descriptives et perspectives théoriques générales en synchronie”

Séminaire Terrains, Analyse et COmparaison des Langues (TACOL)

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu mardi 20 février 2024 à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.

 

Nous aurons le plaisir d’écouter Sauvane AGNES (Sorbonne université).

Titre de la présentation :

“Proximités et distinctions entre ‘noms’ et ‘verbes’ dans les langues algonquiennes : difficultés descriptives et perspectives théoriques générales en synchronie”

Continuer la lecture

In memoriam Georges Drettas

Nous venons d’apprendre la triste nouvelle du décès de Georges Drettas survenu le 28 octobre 2023. Les obsèques ont eu lieu le 9 novembre au Cimetière nouveau de Châtenay-Malabry. Sa disparition laisse un grand vide dans le monde académique mais son héritage intellectuel restera gravé dans nos mémoires.

Chercheur au CNRS (au LACITO puis au LMS), Georges Drettas a marqué de son empreinte les domaines de la linguistique et de l’ethnolinguistique. Sa vaste expertise s’étendait sur des aires géo-culturelles telles que la Grèce, la Turquie, l’Italie du Sud, l’Albanie, la Bulgarie, et Israël.

Georges Drettas était titulaire d’un Doctorat de IIIe cycle de l’Université Paris V René Descartes en 1978 avec une thèse intitulée « Les tissus rustiques dans les Balkans : typologie et lexique » et publiée en 1980, d’un Doctorat d’État ès Lettres et Sciences Humaines en 1993 avec une thèse intitulée « Aspects pontiques » et publiée en 1997 et d’une Habilitation à Diriger des Recherches de cette même université. Ses publications scientifiques pionnières ont éclairé entre autres notre compréhension du grec pontique, des variétés slaves parlées en Grèce, et du judéo-grec.

Georges Drettas était non seulement un érudit passionné mais aussi un être humain exceptionnel. Son humilité et sa gentillesse ont marqué celles et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer. En septembre dernier, lors d’une conférence à Cambridge, une chercheuse disait de lui qu’il était « son héros ». En effet, ses travaux marquants continueront d’inspirer les chercheur.e.s dans les années à venir.

Lien vers sa page :  http://byzance.ehess.fr/document.php?id=128

Lien vers les enregistrements précieux de bulgaro-macédonien que Georges Drettas a réalisés en 1976 à Edessa, Grèce, puis transcrits, traduits et archivés sur Pangloss dans le cadre du projet ANR-DFG EuroSlav2010 « Base de données électronique de variétés slaves menacées dans des pays européens non slavophones » : https://pangloss.cnrs.fr/corpus/Bulgaro-Mac%C3%A9donien

Message de Frank Alvarez-Pereyre (voir commentaires)

Message de Micheline Lebarbier

Je connaissais bien Georges. Au LACITO, nous participions à la section Europe dirigée par Frank Alvarez-Pereyre, qui ensuite est devenue le département Eurasie. Nous avons collaboré plusieurs fois et sous  différentes formes à des publications. Je me souviens notamment du bel article qu’il avait offert au numéro « Diable(s) » des Cahiers de Littérature Orale que je dirigeais sur les représentations de Satan dans l’aire balkanique. Et il y eu bien bien d’autres collaborations (discussions, relectures de textes…).

Je me souviens surtout de notre voisinage rue de l’Amiral Mouchez. Un bureau avait été divisé en deux par une mince cloison et nous avions la même ligne téléphonique (avec deux postes tout de même !). Ce qui faisait que nous prenions en même temps les communications avant de savoir lequel de nous deux elles concernaient. Cette proximité nous a valu parfois des quiproquos amusants qui auraient pu être vécus de façon plus tendue avec tout autre que lui. Bien au contraire !Georges était, malgré son immense érudition,  d’une grande discrétion, d’une grande générosité intellectuelle et personnelle, et nos échanges professionnels avaient aussi pris un tour amical.

J’espère que son départ a été serein et entouré de ses proches.

Message de Prof. Ioanna Sitaridou 

It is with great sadness that I have learned of the passing of Georges Drettas, a scholar whom I never had the opportunity to meet but whose work I deeply admired. (Yes, it was I who, last September, referred to Drettas as ‘my hero’ during a talk on Romeyka at a conference in Cambridge, where my esteemed colleague Evangelia Adamou (see obituary note above) was also presenting.)

I plan to write a more comprehensive piece to honour and commemorate Drettas‘ significant contribution to the study of Pontic Greek.

In the meantime, I would like to pay special tribute to his grammar of Pontic Greek (Drettas, George. 1997. Aspects pontiques. Paris: Association de recherchespluridisciplinaires), which stands as a monumental contribution to the documentation and study of Pontic Greek. This is evident in its detailed descriptions of all grammatical phenomena, including syntax, which was not common at the time; accurate IPA transcriptions with morphemic glossing of all examples, the latter in great abundance, including narratives; an ethnographic approach in the collection of data that pays off in terms of the sophistication of the descriptions and explanations provided; and consistent description of the grammar of some family members, rather than a random or vague idealisation of (a) speaker(s). Not to mention his revolutionary view on Pontic Greek as a language rather than a dialect.

Additionally, I would like to add some more personal elements of affinity, such as the fact that the foremother of his informants came from my paternal village, namely Xuturá, and the references to the great masters of French structuralism on which I had extensive training during my first degree.

For all these reasons Drettas‘ loss is a true loss, but I take solace each time I read his grammar.

Professor Ioanna Sitaridou

University of Cambridge and Queens’ College

www.romeyka.org

Evangelia Adamou

Je suis directrice de recherche au CNRS, rattachée au LACITO depuis 2005. Mes travaux portent sur des langues en danger parlées dans les Balkans et en Amérique Latine.

More Posts - Website

In memoriam Jacqueline M.C. Thomas

Jacqueline M.C. Thomas sur le terrain en 1970. Cliché prêté à Saint-Martin-au-Bosc le 11/10/2016 (©collection familiale Bouquiaux-Thomas)

Avec Anne Behaghel-Dindorf, nous avions pensé qu’il serait opportun de lui rendre hommage de son vivant et outre l’ouvrage qui avait été fait en son temps en son honneur (Motte-Florac et Guarisma éds, 2004), nous avons proposé de fêter les 40 ans du LACITO par l’organisation d’un colloque international.

En organisant ces 40 ans du LACITO (trois jours de colloque international à Villejuif en novembre 2016), Jacqueline et Luc ne pouvaient pas quitter leur Normandie natale pour venir nous rejoindre, Lameen Souag et moi- même, coorganisateurs de l’événement, sommes allés à leur rencontre chez eux à Saint-Martin-au-Bosc et, avec l’aide de Franck Guillemain, l’entretien a été filmé [1].

Une demi-journée chez eux à échanger sur la fondation du LACITO, sa vision de la recherche ; de longs échanges qui furent extrêmement riches d’enseignement et qui ont donné un petit film de 10 minutes intitulé : Jacqueline M.C. Thomas, une vie consacrée à la recherche au LACiTO que Franck Guillemain et moi-même avons réalisé (https://www.canal-u.tv/chaines/cnrs-service-audiovisuel-d-ardis-uar2259/langues-et-civilisations-a-tradition-orale-lacito). Il fut diffusé en début de colloque.

Durant cette rencontre, elle nous rappela, ce qui était à l’origine de la création du LACITO, à savoir que :

« L’étude linguistique n’a de sens que fondée sur une connaissance très poussée de la culture où elle se situe de même que l’étude d’une société exige une parfaite maîtrise de la langue qu’elle pratique. »

Continuer la lecture

Isabelle Leblic

Anthropologue DRCE au CNRS-LACITO Co-fondatrice des LACITO-Publications et Co-Directrice de la collection Anthropologie linguistique et sociale de la parole des LACITO-Publications (depuis 2017) Chargée de mission par l’INSHS pour la mise en place d’un GIS Océanie Pacifique (depuis février 2023)

More Posts - Website

Jacqueline M.C. Thomas, 1930 – 2023 — Hommages

Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 octobre 2023 disparaissait Jacqueline Thomas, fondatrice (avec Luc Bouquiaux) du LACITO, pionnière de la linguistique africaine et de l’ethnolinguistique. Nos pensées vont à sa famille, ses ami·es, ses collègues.

Photographie de Jacqueline M.C. Thomas

Portrait de Jacqueline Thomas. Source : site internet du LACITO.

“Pendant plusieurs dizaines d’années, Jacqueline M.C. Thomas, ethnolinguiste et fondateur du LACITO (Laboratoire de Langues et Civilisations à Tradition Orale), directeur de recherche émérite au CNRS, a sans relâche et dans un grand respect des populations longtemps prétendues “primitives”, mis en lien langue — société — culture, cherchant à faire reconnaître la “non-séparabilité” de la langue et de la société qui la parle, l’intérêt de l’apport fourni aux études linguistiques par des enquêtes poussées dans des domaines connexes et, partant, la nécessité d’entreprendre des études pluri- ou interdisciplinaires.” (Extrait du résumé de l’ouvrage Du terrain au cognitif. Linguistique, ethnolinguistique, ethnosciences. À Jacqueline M.C. Thomas, Peeters, 2004.)

Nous souhaitons lui rendre hommage à travers des témoignages, accueillis sur cette page.
(Sa page personnelle sur le site du laboratoire est ici.)

Continuer la lecture

Alexis Michaud

I'm a linguist, focusing on un(der-)documented languages, in particular Na (Mosuo), a Tibeto-Burman language.

More Posts - Website

Datathon de la parole | 13-14 novembre 2023, Paris, France

Dépôt, archivage et diffusion des corpus oraux (linguistique, socio-linguistique, histoire orale)

Le Groupement de recherche « Linguistique Informatique, Formelle et de Terrain » (GDR LIFT), la plate-forme Collection de Corpus Oraux Numériques (Cocoon) et la Bibliothèque nationale de France organisent à Paris dans les espaces du DataLab de la Bibliothèque nationale de France un second atelier « Datathon de la parole » de quatre demi-journées, du lundi 13 novembre au mardi 14 novembre 2023. Il fait suite à un premier datathon de la parole qui s’est déroulé en novembre 2021 à Orléans.

Datathon de la parole à Orléans, novembre 2021 : séance de travaux pratiques. Photo : Emmanuel Schang (licence : CC BY-NC-SA 3.0

L’événement s’inscrit également dans le cadre des activités soutenues par le consortium « Corpus, Langues et Interactions » (CORLI) de l’Infrastructure de Recherche Huma-Num et par l’Institut des Langues Rares (ILARA) de l’École Pratique des Hautes Études.

 

 

 

L’appel à participation est ouvert à tous les chercheurs, chercheuses et doctorant·e·s qui ont un jeu de données orales et souhaitent en ouvrir l’accès (à diverses fins, y compris sa ré-utilisation à des fins de recherche nouvelles).

Continuer la lecture

Ecole d’été / Summer school : FieldLing 2023

La 15e édition de FieldLing (International School in Linguistic Fieldwork, séminaire d’initiation à la linguistique de terrain) aura lieu du 11 au 15 septembre 2023.

Le FieldLing, International School in Linguistic Fieldwork, est à ce jour la seule formation intensive régulière existant en France pour préparer des étudiants à l’étude des théories et des méthodologies impliquées par la description de langues au moyen de l’enquête de terrain. Le FieldLing se propose en particulier d’introduire les étudiants à la complexité des enjeux scientifiques et éthiques du travail de terrain en linguistique, ainsi qu’aux outils technologiques couramment utilisés dans la pratique de cette activité. Une attestation d’assiduité est délivrée en fin d’école.

Continuer la lecture

[TACOL] N. Rochant, “Tone in Baga Pukur / Les tons en baga pukur”

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu mardi 20 juin à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.
Nous aurons le plaisir d’écouter Neige Rochant (doctorante, LACITO).

Titre de la présentation :

Tone in Baga Pukur / Les tons en baga pukur 

Continuer la lecture

[TACOL] M. Khachaturyan, Contact-induced variation in reflexivity marking: convergence, divergence and social meaning

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu lundi 22 mai à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.
Nous aurons le plaisir d’écouter Maria Khachaturyan (postdoc, University of Helsinki).

Titre de la présentation :

Contact-induced variation in reflexivity marking: convergence, divergence and social meaning

Continuer la lecture

[TACOL] L. Silué, “The syntax of reported speech in Kafire: An overview of the constructions and a leap into the universe of the functional domain of demonstration”

La prochaine séance de notre séminaire TACOL aura lieu mardi 21 mars à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom.

Nous aurons le plaisir d’écouter Songfolo Lacina Silué (doctorant LACITO).

Titre de la présentation :

“The syntax of reported speech in Kafire: An overview of the constructions and a leap into the universe of the functional domain of demonstration”

Continuer la lecture

[TACOL] A. Tallman, The phonetics of tone sandhi in Chácobo (Pano) from morph to utterance

La première séance de notre séminaire TACOL en 2023, aura lieu mardi 14 février à 14h30, sur place (salle de réunion 311, Campus CNRS de Villejuif) et sur Zoom (ID de réunion : 957 2927 8932 ; Code secret : Su6MiU).

Nous aurons le plaisir d’écouter Adam J. R. Tallman (Friedrich-Schiller-Universität Jena).

Titre de la présentation :

The phonetics of tone sandhi in Chácobo (Pano) from morph to utterance Continuer la lecture