Le LaCiTO à l’honneur sur le blog des Éditions Assimil

Les Éditions Assimil sont bien connues de nos lecteurs, qui ont sans doute mis à profit leurs célèbres méthodes pour s’initier à de nouvelles langues. Un point fort de la “méthode Assimil” – depuis sa création en 1929 par Alphonse Chérel – est d’avoir toujours mis en avant, pour apprendre les langues, la conversation spontanée et l’expression naturelle. Ce principe est parfois oublié des grammaires ou des articles de linguistique que nous lisons, alors qu’il mériterait, à mon sens, de nourrir nos travaux de description.

logo-assimilLe directeur du marketing des Éditions Assimil, Nicolas Ragonneau, s’intéresse à notre travail de description et de documentation des langues. Il y a deux ans, sur son blog (http://blog.assimil.com/), il avait ainsi interviewé notre collègue Nicolas Tournadre à l’occasion de la sortie de son ouvrage Le Prisme des Langues. Aujourd’hui, il a voulu faire connaître à ses lecteurs, férus de langues et de linguistique, le travail que nous menons au sein du LaCiTO. J’ai ainsi eu le plaisir de lui accorder un entretien, à l’occasion de notre Quarantenaire, afin de mieux faire connaître les recherches que nous menons dans notre laboratoire. Extrait:

“Bon nombre des langues que nous étudions sont des langues en danger, menacées d’extinction face aux grandes langues coloniales ou nationales (anglais, français, espagnol, russe, chinois…) qui s’imposent localement dans les médias ou les écoles. S’il existe depuis des siècles, le processus de mondialisation économique et culturel s’est particulièrement accéléré au cours des dernières décennies, rendant d’autant plus urgent le travail de documentation des nombreuses langues de la planète, avant qu’elles ne s’éteignent tout à fait. Sur les 7000 langues encore parlées aujourd’hui dans le monde, on estime que la moitié pourrait disparaître dans le prochain siècle : pour les chercheurs du LaCiTO et leurs collègues internationaux, c’est une tâche immense que de préserver la mémoire de cette diversité en péril.”

Si vous voulez lire le reste de cette entrevue :

http://blog.assimil.com/les-40-ans-du-lacito-entretien-avec-alexandre-francois/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *