Catégorie : Carnets de terrain

Deux journées d’études en Anthropologie linguistique

Les 4 et 5 juin 2024 se sont tenues deux journées d’études en anthropologie linguistique issues du séminaire Jeux de langage du Lacito. En effet, une petite équipe qui s’est rencontrée dans notre séminaire a organisé deux journées d’étude. La première pilotée par Urmila Nair (affiliée LACITO) et Félix Danos (ICAR), avec Bertrand Masquelier et Isabelle Leblic s’intitulait : Cryptotypes : éthique et épistémologie dans...

Les langues minoritaires et la cognition spatiale

Aujourd’hui on compte avec une grande diversité linguistique. Dans le monde, il y a environ 7000 langues. Préserver cette diversité est actuellement un enjeu majeur pour les sciences du langage car si rien n’est fait, la moitié disparaitra avant la fin du XXIe siècle. J’ai choisi d’étudier l’une de ces langues en danger, le ngigua, car les ngiguaphones (environ 500) ont une façon particulière de...

Les noms propres sont-ils des noms ?

Quand vous abordez un « terrain nouveau », une partie essentielle de votre activité ne consiste pas d’abord à distinguer les imparfaits des résultatifs, mais à apprendre les noms des endroits et des gens. Si « Pierre de le rue du Moulin » est un personnage important, mort ou vivant, vous ne comprendrez pas le village avant de savoir qui est ce Pierre et où...

Haudricourt

André-Georges Haudricourt était un ingénieur agronome, passionné des plantes et de leur histoire, qui s’est ensuite intéressé aux noms qu’elles portent, puis à la linguistique historique. C’était un esprit indépendant, et respecté. A la fin de sa vie, sa notoriété était très grande ; des savants dans le monde entier prononçaient son nom et son adresse comme un mot de passe. François JacquessonMore Posts

Rencontre avec trois dignitaires de Poya (Nouvelle-Calédonie)

De gauche à droite :  Isabelle Bril, Isabelle Leblic, David Piekut, Daniel Niandou, René Nekiriai, Jules Nekiriai, Alexandre Francois, Claire Moyse-Faurie. La Nouvelle-Calédonie, archipel du Pacifique situé à 20 000 km de la France métropolitaine, est depuis près de 40 ans l’un des terrains historiques de recherche du LACITO en Océanie. La diversité socio-culturelle et linguistique de cette région et des populations kanak autochtones qui y vivent...

Mon brain se fatigue quand I switch d’une language à l’autre

Eh oui ! On imagine bien que quand on passe d’une langue à l’autre cela doit représenter une lourde charge cognitive. C’est en tout cas ce que de nombreuses études démontrent. Mais que se passe-t-il pour les personnes qui vivent dans des communautés bilingues dans lesquelles cette alternance est la façon neutre, ordinaire, de communiquer ? C’est ce que nous avons voulu tester en étudiant...

Nouvelle photothèque du LACITO

Le LACITO est un laboratoire dédié au son, mais pas seulement. Il compte désormais une base de données photographiques d’environ 200 photos de terrain, documentées, et classées par pays (26 collections) – ainsi qu’une exposition virtuelle sur les 40 ans du LACITO. Cette photothèque est destinée à croître à l’avenir, alimentée par nos archives photographiques. Vous êtes invités à consulter notre photothèque à l’adresse suivante...

Comment éviter d’avoir trop de réverbérations lors d’enregistrements audio

Pour étudier les “petites langues” là où elles sont parlées, on a besoin de divers savoir-faire: techniques d’enquête linguistique, mais aussi le rudiment des techniques d’enregistrement audio et vidéo, et si possible quelques connaissances en botanique, en médecine… en plus d’une certaine expérience du dépaysement culturel, bien sûr. Côté technique, un enregistrement que l’on va passer des semaines et des mois à transcrire et étudier,...

“Chercheurs à l’ouvrage” : inauguration d’une nouvelle série d’exposés au centre André-Georges Haudricourt

Le centre de documentation André-Georges Haudricourt de l’UPS 2259 – Cultures, Langues, Textes a le plaisir de vous inviter au premier exposé de la série “Chercheurs à l’ouvrage”. Alexis Michaud (LACITO) présentera son livre Tone in Yongning Na: lexical tones and morphotonology (2017, Language Science Press).   Mardi 19 septembre 13h15-14h15 Salle de conférence du bâtiment D, campus CNRS de Villejuif. Alexis MichaudI’m a linguist,...

Exposé de Gao Jiayin et Martine Mazaudon

Dans le cadre de l’Atelier de Phonologie Gao Jiayin et Martine Mazaudon présentent un exposé mercredi 7 juin à 10h, à l’université Paris 8 à St Denis, salle D143 (plan d’accès) Titre : Tons et traits pertinents : perspective diachronique Dans de nombreuses langues où existe une interaction entre un ton bas et le voisement d’une consonne initiale, les phonologues trouvent difficile de postuler une forme...

Pouponnage et connivences : relations avec les “consultants”, “informateurs”, “collaborateurs”, “profs”…

Ma prof de langue na de Yongning, Mme Latami Dashilame, n’avait jamais quitté son village, sauf pour de rares et courtes visites alentours, jusqu’à ce qu’elle rejoigne en 2010 la ville de Lijiang pour s’occuper d’une de ses petites-filles, qui venait de naître. Provisoirement installé à Lijiang, j’y ai amené ma famille, dont une petite fille du même âge, qui y a gagné une compagne...

Exposition photos du LACITO à la Maison de la Recherche

Vous vous souvenez sans doute de l’exposition “40 photos pour les 40 ans du LACITO”, présentée en novembre dernier sur le campus CNRS de Villejuif, à l’occasion du quarantenaire de notre laboratoire. Elle avait été préparée par Isabelle Leblic, avec l’aide d’Emmanuelle Laurent et de Fabrice Jejcic du Club Photo du CAES. La direction du LACITO a souhaité que ces photographies connaissent une seconde vie. Ce sera le cas...

Nous sommes des stars, des stars en commun

Mes chers collègues, et cher public extérieur à la profession, voici encore un billet caustique. Caustique et gentil, vous allez voir. Comme les collègues le savent, nous devons pour chaque déplacement hors du bureau examiner une liste de « pays à risques », pour voir si notre destination s’y trouve. Elle s’y trouve souvent, parce que par profession nous allons où les gens ne vont...

Pour une Anthropologie du Chant : l’interdisciplinarité comme moyen de modéliser le chant traditionnel envisagé comme système complexe

L’approche ethnologique de la musique n’a pas commencé avec la création du terme d’ethnomusicologie en 1950, les références à des termes ou motifs musicaux ethniques datent au moins de l’époque Rousseauiste du XVIIIe siècle. La science ethnomusicologique, issue des sciences humaines et sociales ne date cependant que de la fin du XXes. A cette époque, cette dénomination supplantait enfin l’expression germanique issue de l’esthétique formelle de...

Plus de photos, rien que des selfies !

Depuis une vingtaine d’années, nous voyons se répandre le précepte de ne rien publier sur une langue qui n’ait l’accord des gens qui la parlent. Ce précepte paraît si évident à certaines personnes qu’il s’est presque imposé dans les règlementations qu’on voit surgir, et sur lesquelles – quoiqu’il s’agisse du cœur de notre métier – on ne nous a pas demandé notre avis. François JacquessonMore...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search