Archives de catégorie : Doctorants

The Sebeok-Love Award for the best article in language science 2019

I am delighted to announce that the article co-authored with Erendira Calderon and Stefano De Pascale, “How to speak ‘geocentric’ in an ‘egocentric’ language: A multimodal study among Ngigua-Spanish bilinguals and Spanish monolinguals in a rural community of Mexico” (Language Sciences, Volume 74, pages 24–46), has been awarded the Sebeok-Love Award in 2019 together with Andrew Davidson’s article “Writing: the re-construction of language” (Language Sciences, Volume 72, pages 134–149).

The editorial board of Language Sciences said that our article « is an excellent and ground-breaking empirical investigation of bilinguals and monolinguals in the same rural community in Mexico. »

They added: « Calderón, De Pascale and Adamou bring together research on linguistic relativity, multilingualism and multimodality, in an intriguing study of practices in a rural community in Mexico. Some speakers in this community are bilingual (in both Ngigua and in Spanish), while others are monolingual Spanish speakers. This quantitative research investigates whether there are differences between these groups in terms of their use of geocentric vs. egocentric conceptualisations of space. They demonstrate that the monolingual Spanish speakers still preserve aspects of the Ngigua spatial conceptualisations, despite the ongoing language shift in the community. It is a fascinating article which touches on a number of crucial topics in the language sciences. »

We thank once again the Ngigua participants in our study for their collaboration. We will make sure that the community will receive the small financial prize that comes with the award in support of their efforts to deal with the pandemic. 

 

 

Evangelia Adamou

Je suis chercheure au CNRS, rattachée au LACITO depuis 2005. Mes travaux portent sur les langues minoritaires parlées en Grèce et au Mexique.

More Posts - Website

La voix des hommes: la province et les bourgeois

Il y a quelques jours, dans le hasard d’une conversation, j’ai employé le mot ‘ostrille’. Je savais bien que le mot n’est pas du français courant et, en effet, l’amie avec qui je parlais a haussé le sourcil. J’ai expliqué que c’était un mot du patois de mon père, qui veut dire « ortie ». Mon amie est allée voir ce qu’elle trouvait sur le web, à propos de ce mot. Elle a trouvé le texte d’un monsieur natif d’un village nommé Gaye, dans le sud du département de la Marne. Elle m’en a parlé, et je lui ai raconté qu’en effet, je connaissais le village, où j’étais allé en vélo quand j’avais dix ou douze ans : il était tout proche du village où était né mon père, Fère-Champenoise.

Continuer la lecture

Haudricourt

André-Georges Haudricourt était un ingénieur agronome, passionné des plantes et de leur histoire, qui s’est ensuite intéressé aux noms qu’elles portent, puis à la linguistique historique. C’était un esprit indépendant, et respecté. A la fin de sa vie, sa notoriété était très grande ; des savants dans le monde entier prononçaient son nom et son adresse comme un mot de passe. Continuer la lecture

Séances de formation — février 2018

Dans l’esprit de la formation que nous avions organisée l’an dernier, le LACITO a le plaisir d’organiser au mois de février quatre séances de formation, principalement destinées à nos doctorants, mais ouvertes à tous :
Continuer la lecture

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au laboratoire LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Rencontre avec trois dignitaires de Poya (Nouvelle-Calédonie)


De gauche à droite :  Isabelle Bril, Isabelle Leblic, David Piekut,
Daniel Niandou, René Nekiriai, Jules Nekiriai,
Alexandre Francois, Claire Moyse-Faurie.

 
La Nouvelle-Calédonie, archipel du Pacifique situé à 20 000 km de la France métropolitaine, est depuis près de 40 ans l’un des terrains historiques de recherche du LACITO en Océanie. La diversité socio-culturelle et linguistique de cette région et des populations kanak autochtones qui y vivent a déjà contribué à enrichir nos connaissances sur la famille austronésienne, et notamment le sous-groupe océanien auquel elles appartiennent.
Continuer la lecture

dpiekut

David PIEKUT
Linguistique descriptive et typologique
PhD Student
École Pratique des Hautes Études (EPHE)
Paris, Sciences & Lettres (PSL)
LACITO-CNRS

More Posts

Lancement de notre école d’été FieldLing

Du lundi 4 au vendredi 8 septembre, aura lieu l’école d’été FieldLingInternational School in Linguistic Fieldwork”, que le LACITO organise avec nos partenaires du LLACAN et du SEDYL.  Ce sera l’occasion, pour les doctorants en linguistique de France ou d’ailleurs, d’explorer les questions de méthodologie et de théorie autour de la linguistique de terrain, et de l’étude de la diversité des langues.

Retrouvez ici le programme des cours et interventions.
Continuer la lecture

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au laboratoire LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Journées de Formation Doctorale du LACITO

Le LACITO organise deux journées de formation, principalement destinées à nos doctorants:

Quelques outils pour la description linguistique

30 – 31 janvier 2017

Salle de conférences du bâtiment D
7, rue Guy Môquet (Bât.D)
94800 Villejuif

Lundi 30 janvier 2017

9h30 – 13h

Alexis Michaud

Archiver dans la Collection Pangloss

14h30 – 17h

Alexandre François

SayMore (outil de transcription et de synchronisation son/texte)
Toolbox  (outil de transcription de textes et de lexicographie)

Mardi 31 janvier 2017

9h30 – 13h

Jiayin Gao

Phonétique acoustique et analyses avec Praat

14h30 – 17h

Alexandre François

Toolbox (fin)
Fonctions avancées dans Word (styles, numérotation automatique, structuration d’un document long, formatage d’un dictionnaire, etc.)

Le programme est également téléchargeable ici.

Bien que ces formations soient en principe destinées aux doctorants, les non-doctorants seront également les bienvenus. Les participants sont encouragés à installer à l’avance les logiciels concernés par la formation.  Certains liens se trouvent sur cette page du site de Pangloss.

Si vous êtes intéressé(e) par l’une de ces séances, merci de l’indiquer à l’organisateur : Komi Simnara, représentant des doctorants du LACITO.

Alexandre François

Linguiste au CNRS, Alexandre François étudie les langues et cultures du Pacifique. Il appartient depuis 2002 au laboratoire LACITO (“Langues et Civilisations à Tradition Orale”), qu'il dirige depuis 2015.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter